DIFFERENCE ENTRE PEAU DES HOMMES ET PEAU DES FEMMES


Différence entre la peau d'un homme et celle d'une femme

Monsieur Arsène est une marque qui a voulu s’adresser à l’homme et il arrive que l’on nous demande pourquoi s’adresser spécifiquement aux hommes et s’il y a une différence entre la peau des hommes et la peau d’une femme. Sur le plan de la structure de la peau, il n’existe pas de différence fondamentale. La différenciation se fait plutôt sur le plan des sécrétions cutanées qui vont donner à la peau de l’homme des caractéristiques différentes. 

Epaisseur de la peau de l’homme

L’épiderme masculin est plus épais de 20% par rapport à celui de la femme. Cela est dû aux hormones mâles qui stimulent la production de fibres conjonctives et élastiques au niveau du derme. L’épaisseur du derme et la teneur en collagène est donc plus importante chez l’homme. La peau de l’homme est donc plus élastique, ferme et épaisse. Cette épaisseur diminue régulièrement chez l’homme, ce qui n’est le cas chez la femme qu’à partir du milieu de la cinquantaine.

Un système pileux développé

Les hormones mâles, et notamment la testostérone, stimulent la croissance du poil. Selon la barbe, le nombre de poils varie entre 6000 et 25000, et le rythme de pousse est d’environ 0,3 millimètres par jour.

Sécrétion sudorale

La transpiration de l’homme est plus importante chez l’homme, notamment sous les aisselles, ce qui est û à un nombre plus important chez l’homme de glandes sudoripares apocrines et eccrines. Autre différence, l’acidité de la sueur est différente entre les deux sexes : les hommes ont une sueur plus acide de 0,5 unités environ, en partie en raison de la teneur plus élevée chez l’homme de l’acide lactéique.

Sécrétion sébacée

La sécrétion de sébum est plus importante chez l’homme à partir de la puberté. Le film hydrolipidique est ainsi plus riche en sébum et par conséquent plus protecteur pour  la peau. La peau est aussi plus luisante et plus grasse et plus souvent sujette à l’acné.

Vieillissement cutané

Le vieillissement cutané est plus tardif chez l’homme en raison du maintien des sécrétions hormonales tout au long d’une vie. Toutefois, lorsque le processus s’engage, les rides sont plus profondes. Tout comme la peau de la femme, la peau de l’homme vieillit plus vite en fonction de l’exposition au soleil et aux intempéries, par le stress ou de selon les habitudes de vie (tabac, alcool, abus alimentaires). Enfin, la peau de l’homme est plus lourde, et le vieillissement cutané est plus visible : relâchements au niveau des joues et du menton, et ce d’autant plus que l’os hyoïde qui supporte la pomme d’Adam forme avec le menton un angle favorable à l’accumulation de graisses.

Une peau plus irriguée

La peau est plus irriguée chez l’homme, le réseau microcirculatoire plus dense, et le flux sanguin plus important. Il en résulte une prédisposition plus importante chez l’homme aux rougeurs et poches sous les yeux.

La peau de l’homme a donc une tendance plus grasse et exigera un soin cosmétique équilibrant cette sécrétion lipidique par application de soins moins gras que ceux pour femme. Elle est également par nature plus acide, et l’homme devra utiliser des applications ayant un PH plus neutre. La peau de l’homme nécessite des produits plus légers et d’une texture plus fine, du fait du caractère plus gras et acide de sa peau